Rink hockey

 

Le rink hockey, appelé aussi hockey sur patins, est une discipline de hockey sur patin à roulettes. Ce sport collectif se pratique avec des patins traditionnels plus communément appelés quads et une crosse en bois ou, plus rarement, en carbone. Appelé hardball hockey aux États-Unis et rollhockey en Allemagne, il peut aussi être désigné par le terme plus général roller hockey qui englobe également la discipline du roller in line hockey.

Le rink hockey se joue à cinq (un goal et quatre joueurs de champ), plus les remplaçants sur une piste rectangulaire (le rink) usuellement en béton ou en plancher. Le but est de marquer une balle ronde dans le but adverse. Le contact y est interdit.

Dans les pays tels que le Portugal, l'Espagne, l'Italie et l'Argentine, le rink hockey est un sport professionnel extrêmement populaire attirant des foules passionnées. Certaines personnalités de ces pays ont d'ailleurs un lien avec ce sport. L'ancien président du Comité international olympique, Juan Antonio Samaranch fut un joueur puis entraîneur de rink hockey. En janvier 2009, le footballeur espagnol Míchel Salgado devient président du club professionnel de rink hockey de Vigo.

En France, le rink hockey est un sport amateur organisé sous l'égide du Comité rink hockey et l'équipe nationale se situe en 2011 au huitième rang mondial2. Le rink hockey est reconnu comme discipline de haut niveau par le ministère français de la jeunesse et des sports3,4. En 2012, l'équipe de France féminine est sacrée championne du monde à Recife, au Brésil.

Étymologie et usages

Le plus vieil emploi du mot rink hockey connu date de 1911, dans le no 266 de L'Aéro 5.

Le plus vieil ouvrage américain concernant le rink hockey porte le nom de Henley's official polo guide. Il est écrit en 1885 mais nomme ce sport polo, sans distinction avec le sport pratiqué à cheval6. Le jeu est par la suite appelé hardball (balle dure en anglais), en opposition à la crosse au champ nommée softball (balle molle).

Le sport porte les noms rollhockey en allemand7, hockey patines en espagnol8 ou encore hóquei em patins en portugais 9.

Histoire

Genèse

Illustration du premier match officiel (1878).

L'homme généralement associé à la création du rink hockey est Edward Crawford, un Américain originaire de Chicago, qui introduisit en Angleterre une variante du hockey sur glace pouvant se jouer sur le bois durant la seconde moitié du XIXe siècle10,11. Le premier match consigné de rink hockey a été joué au Danemark rink de Londres en 1878.

Ce sport devient très rapidement populaire aussi bien en Angleterre où la The men hockey association, la première organisation de rink-hockey, voit le jour en 1875, qu'aux États-Unis, où, en 1885, sept ligues coexistent, ayant chacun leur propres règles : la Western league, la Ohio Valley League, la New England League, la New York League, la Massachusetts League, la Southern New England league et la Western New England League.

La date souvent considérée comme celle de la création du rink hockey moderne est le 16 janvier 1886, date de création de la Hockey Association au Canon Street Hotel de Londres, première fédération de rink hockey.

En 1883, le rink hockey est pratiqué en Californie sous le nom de roller polo. Il est déjà considéré comme un sport populaire.

Dès 1897, preuve de l'engouement provoqué aux États-Unis par ce sport, les prestigieuses universités de Yale, Harvard18 et de Pennsylvanie participent à un championnat universitaire. La Navy, elle aussi pratique ce sport.

Internationalisation et dominance anglaise

Photo du Skating Roller Hockey Club de France prise en 1913

Au début du XXe siècle, en Angleterre, le rink hockey se généralise. Des stars du cinéma anglais le pratiquent, comme Stan Laurel ou Charlie Chaplin20. Mais surtout, il commence à s'exporter dans d'autres pays.

Photo d'une équipe américaine datant du 15 janvier 1926

En 1904, la première piste de hockey apparaît au Mozambique, alors colonie portugaise, marquant l'arrivée du rink hockey en Afrique. Des Anglais fortunés venus en touristes au bord du lac Léman au début du XXe siècle introduisent le sport en Suisse21. En 1911, le premier club suisse de rink-hockey, le HC Montreux, est né. Le club domine le championnat de Suisse entre 1924 et 1966, remportant quarante titres de champion, ne perdant le titre qu'en 1942 au profit du Zurcher RSC. 1911 voit également la création du HC Fresnoy à Tourcoing dans le département du Nord, qui participe au premier championnat de France, remporté par le HC Orléans. Le rink hockey apparaît ensuite au Portugal et en Italie en 1912 et en 1915 en Espagne.

Photo du Sporting Club Universitaire de France, champion de Paris, prise le 25 février 1913

En 1910 à Dublin, le premier match international de rink-hockey a lieu ; il voit l'affrontement de l'Angleterre à l'Irlande. Ce match est remporté 7 à 2 par les Anglais . Trois ans plus tard, du 6 au 11 janvier 1913, le premier tournoi international entre clubs est organisé par The Amateur rink hockey Association à Londres. Le HC Fresnoy est une des seize équipes à y participer, terminant quatrième du classement général. La première compétition internationale de rink hockey est la coupe des nations. Elle est créée en 1921 et se déroule tous les ans à Montreux depuis cette année. Parallèlement, le rink hockey se développe en Afrique à la fin des années 1920. En effet, en 1930, l'Égypte a un championnat national.

Photo de l'équipe championne d’Égypte 1930

C'est dans la ville de Montreux qu'est fondée en avril 1924 sous l'impulsion de Fred Renkewitz et d'Otto Myer, la Fédération internationale de patinage à roulettes, premier organisme de rink hockey international. Elle devient par la suite la Fédération internationale de roller sports, mais à sa création la fédération ne regroupe que quatre pays : la France, la Suisse, l'Angleterre et l'Allemagne Fred Renkewitz devient le premier président de la fédération, poste qu'il conservera jusqu'en 1960 . La fédération organise le premier championnat d'Europe en 1926 à Herne Bay, en Angleterre. En plus des quatre nations fondatrices, la Belgique et l'Italie participent à la manifestation. Chaque nation affronte à tour de rôle les autres équipes et à l'issue de la compétition, un classement est établi, l'équipe d'Angleterre finissant à la première place avec quatre victoires et un match nul contre l'équipe de France, deuxième du classement. L'Angleterre remporte par la suite les onze éditions suivantes du championnat d'Europe.

En 1936, la première édition du championnat du monde a lieu à Stuttgart, dans l'Allemagne nazie. Cette première édition, remportée par l'équipe d'Angleterre qui remporte également la suivante, ne regroupe que des nations européennes, et tient alors aussi lieu de championnat d'Europe

Il faut attendre trente-sept ans pour que, en 1947, l'équipe d'Angleterre soit battue pour la première fois de son histoire lors du championnat du monde à Lisbonne par la Belgique sur le score 6 à 0, mettant ainsi fin à la suprématie anglaise.

De l'après-guerre à nos jours: la domination latine

Daniel Martinazzo champion du monde 1978 et 1984 avec l'équipe d'Argentine en 1982

Durant la Seconde Guerre mondiale, aucun championnat d'Europe ou championnat du monde n'est joué. Les premières compétitions suivant la fin de la Seconde Guerre mondiale sont marquées par plusieurs points : Jusqu'en 1956, les championnat d'Europe et du monde se jouent en même temps, La suprématie portugaise qui remporte les tournois entre 1947 et 1951, soit quatre titres consécutifs. L'apparition d'équipe extra-européenne, avec la participation de l'Égypte en 1948, puis celle du Chili en 1955, année qui voit pour la première fois des équipes de trois continents différents s'affronter. Le Portugal est rejoint au sommet par l'équipe d'Espagne qui lui enlève son titre de champion du monde en 1951. S'ensuit ensuite une longue série de dominance successive entre les deux pays, qui n'est toujours pas terminée puisque les deux nations comptent chacune quinze titres de champions du monde.

Cette domination bipolaire n'est troublée que par l'Italie vainqueur des mondiaux de 1953, 1986, 1988 et 1997 et par l'Argentine, seule équipe extra-européenne à avoir remporté le championnat du monde en 1978, 1984, 1995 et 1999.

En 1982, le championnat du monde à Barcelos et à Lisbonne regroupe vingt-deux équipes des cinq continents. Le Comité international de rink hockey décide alors de créer le championnat du monde B, regroupant les moins bonnes sélections nationales. La première édition se déroule à Paris et est remportée par l'équipe de France. Il se déroule tous les deux ans depuis, en alternance avec le championnat du monde A.

En 1992, le comité d'organisation des jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone décida d'inclure le rink hockey comme sport de démonstration en raison de la grande popularité de ce sport en Catalogne. Ce tournoi sera remporté par l'Argentine.

En 2004, une sélection de la communauté autonome espagnole de Catalogne participe au championnat du monde B à Macao qu'elle remporte. C'est la première fois, tout sport confondu, qu'une sélection régionale remporte une compétition officielle internationale de ce niveau. L'équipe d'Espagne menaçant de boycotter le championnat du monde A 2005, le CIRH n'autorisa pas la Catalogne à participer à cette compétition, ne la considérant pas comme membre à part entière de la compétition.

Copyright © 2018 Stade Ploufraganais Roller Skating. All Right Reserved.
Powered By Joomla Perfect